Une personne doit avoir un corps souple, afin que les exigences de la vie quotidienne ne provoquent de dommage sur son corps. Plus on vieillit, plus le corps devrait se soumettre à quelques exercices simples, bénéfiques pour la santé. L’exercice est également très recommandé pour le vieillissement des individus, car il contribue à améliorer la circulation sanguine et soulage l’hypertension artérielle, il permet également de diminuer la glycémie chez les diabétiques.

Par conséquent, afin de soulager la tension et de se vider l’esprit, mais également d’améliorer le souffle et la respiration, le stretching est une excellente façon d’accéder petit à petit à un bon entraînement. Certaines personnes actives savent que lorsqu’elles vont courir sans s’être étirées auparavant, elles passeront beaucoup de temps en position assise à reprendre leur souffle, sans tirer avantage d’une respiration profonde et de l’exercice. En d’autres mots, on peut dire qu’elles s’entraînent sans respirer de manière efficace.
Ne faites pas comme un collègue débutant qui réaliserait qu’il n’est pas en forme et abandonnerait ; mais pour un débutant, la situation n’est pas mauvaise, elle a besoin d’un second regard.
Si vous essayez de vous étirer, laissez votre corps détendre ses muscles sans bouger, le sang circulera dans ces zones et la respiration permettra de les réchauffer.

S’il vous arrive d’être à proximité d’un arbre ou d’un objet sur lequel vous pouvez vous appuyer, tenez-le avec une main et saisissez votre cheville avec l’autre dans un mouvement de stretching. Lorsque vous vous étirez, essayez de contracter les muscles, en particulier lorsque vous tirez sur la cheville et le mollet.

N’oubliez pas d’étirer la partie supérieure et inférieure du corps ; à savoir les épaules et les bras lors d’un étirement régulier.  Les étirements peuvent vous donner une plus grande liberté de mouvement vous permettant de faire les choses que vous devez faire et que vous aimez faire. Mais le seul stretching ne peut pas améliorer votre endurance ou votre force.

Rappelez-vous de vous étirer immédiatement après les exercices de force et d’endurance normaux. Si pour une raison quelconque, vous ne pouvez pas faire d’exercices d’endurance et que le stretching est votre seule option, entraînez-vous au moins trois fois par semaine, 20 minutes par session.

Répétez 3 à 5 fois chaque exercice de stretching à chaque session, puis, peu à peu mettez-vous dans la position de stretching désirée. Ensuite, maintenez l’étirement pendant 30 secondes. Puis, répétez les exercices en tentant de vous étirer encore plus à chaque fois.

Si vous avez eu une intervention chirurgicale de remplacement de la hanche, n’oubliez pas d’informer votre chirurgien avant de pratiquer les exercices du bas du corps. Rappelez-vous, si vous avez subi un remplacement de la hanche, évitez de croiser les jambes. Ne pas plier vos hanches à plus de 90 degrés. Finalement, n’oubliez pas de toujours vous réchauffer avant tout exercice de stretching.

Si vous faites des étirements au cours d’une journée normale, faites un peu de marche à pied an effectuant des mouvements de pompes avec vos bras.

Toujours garder à l’esprit de ne pas faire de mouvements de rebonds, faites des mouvements lents et réguliers. Évitez les à-coups dans les positions, cela pourrait provoquer la rétraction des muscles et éventuellement, causer des blessures.

Enfin, éviter le « blocage » en position des jointures après les avoir étirées. De même, les bras et les jambes doivent être tendus quand vous les étirez. Le stretching bien fait ne devrait pas faire mal. Parfois, il peut provoquer une gêne, mais non douloureuse.