Combien de fois avez-vous entendu dire que les somnifères n’étaient pas des stupéfiants et que vous ne risquiez pas d’en être dépendant ? Même si ces pilules ne créent pas de dépendance, elles risquent de devenir une habitude dont vous ne pouvez plus vous passer. La plupart des gens qui prennent des somnifères admettent que leur sommeil est moins bon ainsi que lorsqu’il est naturel. Pour la plupart des gens, les somnifères sont une solution temporaire à une difficulté passagère relative au sommeil. Voici quelques stratégies pour vous aider à décrocher.

Commencez par éviter les somnifères le week-end. De cette façon, si vous trouvez le sommeil difficile, votre travail n’en souffrira pas. Vous aurez également moins de stress pendant le week-end, ce qui nous amène à parler du …

  • Stress. Ce n’est une surprise pour personne : le stress nuit à notre sommeil. La meilleure manière de se débarrasser des somnifères est par conséquent de se débarrasser du stress en essayant de le réduire au minimum avant l’heure du coucher.
  • S’endormir peut-être difficile lorsqu’il y a tant de choses à faire le lendemain. Pour vous rassurer, faites une liste de choses à faire avant de vous coucher. Lire avant de s’endormir peut aussi réduire le stress en vous faisant vous évader du quotidien. Les techniques de méditation peuvent aussi réduire le stress très fortement. Suivez le lien Méditer pour soulager le stress.
  • Prenez un bain chaud. Faites couler un bain chaud et plongez-y quelques heures avant le coucher. Lorsque vous en sortirez, le refroidissement de la température signalera à votre corps qu’il faut conserver de l’énergie, un mode qui vous rapproche de celui du sommeil.
  • Remplacez d’anciennes habitudes par des nouvelles. Vous avez développé l’habitude de prendre des somnifères. Maintenant, vous devez remplacer cette habitude malsaine par d’autres, plus saines.  Bien que le lait chaud ne contienne que d’infimes quantités de mélatonine (une hormone de détente), il peut induire le sommeil pour des raisons psychologiques. Une tasse de thé sans caféine peut également être le rituel dont vous avez besoin. Essayez peut-être une musique apaisante à un faible volume. Allumez la lampe de chevet plutôt que la lumière principale et méditez avec la musique. Pensez à votre enfance – qu’est-ce que vous associez à une confortable nuit de sommeil? Une fois que vous avez trouvé un rituel qui vous convienne, répétez-le chaque nuit.
  • Ne mangez pas lourd avant de vous coucher. La digestion d’un gros repas perturbe le sommeil.
  • Ne buvez pas d’alcool ou de caféine dans la soirée. Même si beaucoup estiment que l’alcool aide à s’endormir, cette substance interfère en fait avec le sommeil. Quant à la caféine, tout le monde sait qu’elle n’est pas recommandée pour des raisons évidentes.
  • Cigarette. Parce que les fumeurs se sentent souvent apaisés après une cigarette, ils peuvent essayer de remplacer le rituel du somnifère par une cigarette avant de se coucher. Toutefois, même si une cigarette vous calme pendant la journée, la nicotine est un stimulant et il vaut mieux l’éviter la nuit.
  • Exercice physique. Bien qu’on puisse penser que faire de l’exercice le soir aide à épuiser le corps, et donc à s’endormir plus facilement, c’est en réalité l’effet inverse qui se produit car le métabolisme reste élevé plusieurs heures après l’entraînement. Faites de l’exercice la première moitié de la journée si possible.
  • Rythme circadien. Nos organes ont une sorte de sens du rythme quand il s’agit de dormir. Si vous ne vous couchez et ne vous levez jamais à heures fixes, cela peut perturber le sommeil. Même si vous ne pouvez pas vous endormir, ne restez pas debout tard le soir et ne vous levez pas trop tôt le matin. Essayez d’aller au lit à la même heure chaque soir et de vous levez à la même heure chaque matin.
  • Bruit extérieur. Beaucoup d’entre nous habitent près d’une route dont le bruit risque de perturber notre sommeil. Les sons naturels sont souvent associés à la détente. L’eau d’une cascade, les gazouillis des oiseaux viennent ici à l’esprit. Vous pouvez acheter des CD de ces sons apaisants pour vous aider à dormir. Si ils ne vous aident pas, essayez les boules Quiès.

Comme en témoigne le nombre de publicités pour les somnifères à la télévision, nombre d’entre nous achetons ces pilules pour lutter contre les troubles du sommeil temporaire. Quand il est temps de cesser de prendre des somnifères, vous pouvez retrouver un sommeil normal avec quelques nouveaux rituels et un environnement où tout est fait pour favoriser l’endormissement.