Permettez-moi de commencer par me présenter. Je m’appelle Chantelle et j'ai créé une compagnie de t-shirts appelée Wear Me Naked il y a trois ans. Nous nous spécialisons dans les t-shirts peints à la main, au pochoir, ou brodés à la main. En plus de travailler à la main et non aux machines à imprimer, nous embauchons les artistes. Nous faisons de la haute couture pour t-shirts en quelque sorte. Lorsque j’ai commencé en 2004, nous faisions surtout des pochoirs mais au fil des ans et des diplômes, nous utilisons maintenant différentes techniques.

Mais assez parlé de Wear Me Naked. Vous êtes assis là, tout seul, avec un design en trois couleurs et un rêve. Un rêve d’imprimer jusqu’à 8 t-shirts sans avoir à vous déclarer sur Craigslist. Vous avez demandé à quelques compagnies combien elles prendraient pour imprimer vos t-shirts mais il faut payer une taxe sur la couleur puis payer au détail. Vous avez donc peut-être pensé le faire vous-même mais n’avez pas d’expérience ni de matériel.

Durant mes années de formation, j’ai remarqué que quant on parle vêtements, la méthode favorite est de les imprimer à partir d’un ordinateur qui commande une machine à imprimer. Les gens ne cherchent pas à faire autrement, et pourtant, lorsque vous souhaitez réaliser moins de 12 t-shirts, le pochoir est une méthode tout aussi valable. La sérigraphie a été inventée pour traiter un grand nombre de pièces et vous fait gagner beaucoup de temps si vous travailler pour le prêt-à-porter. Bien sûr, le pochoir prend plus de temps mais pour un petit nombre de t-shirts, la différence de temps n’est pas si grande. Quant à donner vos t-shirts à imprimer, cela est envisageable mais vous coûtera beaucoup d’argent.

J'espère avoir bien expliqué pourquoi vous devriez utiliser un pochoir pour la confection d’un petit nombre de t-shirts. Maintenant, permettez-moi d'expliquer comment s'y prendre pour le faire.

  • Choisir la matière pour votre pochoir et imprimer votre image dessus.
  • Liste du matériel.
  • Préparer votre t-shirt pour l’impression.
  • Un peu de peinture.
  • Soulever le pochoir et sécher le t-shirt.
  • Première étape: Choisir la matière pour votre pochoir et imprimer votre image dessus.

J'utilise souvent des cartes en papier, vous pouvez également utiliser de l'acétate. L’acétate est plus cher, et vous devrez payer des taxes dessus. Si vous préférez en utiliser, c’est parfait, mais dans mes exemples, j’utilise des cartes en papier. Ces cartes sont importantes parce qu’elles sont assez fines pour ne pas causer trop de bavures. Elles conviennent parfaitement au découpage et cela veut dire que votre design sera droit, agréable et clair.

Imprimez votre dessin tel que vous voulez qu’il apparaisse sur votre t-shirt sur la carte en papier ou n’importe quel autre pochoir que vous utilisez.

ATTENTION: Si votre projet a plus d'une couleur, il faudra un pochoir par couleur.

Deuxième étape : découper le pochoir

Utiliser un cutter pour le découpage. Le découpage prend un certain temps. Soyez prudent et assurez vous qu’un support protège la surface sur laquelle vous effectuez la découpe. Surtout, n’utilisez pas votre cutter si vous avez bu ou si vous prenez des médicaments qui vous font somnoler.

Utilisez le cutter pour couper toutes les zones que vous allez peindre sur le t-shirt. En d’autres termes, coupez tout ce que vous voulez voir apparaître sur votre t-shirt. Soyez prudent avec les cercles et les lettres et faites tout cela minutieusement. Essayez de ne pas trop faire de fantaisies et de fioritures pour vos premiers t-shirts car cela est plus difficile. Faites attention à ce qui va se détacher de votre coupe.

Troisième étape : Liste du matériel.

Vous aurez besoin de :

  • Un pochoir neuf
  • De la peinture à tissus
  • Un pinceau (pour la retouche)
  • Une serviette
  • Un tableau de pliage (morceau de plastique à glisser entre les couches de tissus)
  • Un sèche cheveux
  • Un cintre
  • Du ruban adhésif
  • Des ciseaux
  • Des lingettes
  • Des éponges

Recommandations pour la peinture à tissus

  • Pour les couleurs vives (rouge, orange), je recommande la peinture Tulip. Elle est très lumineuse et se distingue très bien. La peinture à tissus est aussi robuste que les autres. J'ai plusieurs t-shirts peints avec cette peinture et lavés depuis le début de mon entreprise qui n’ont toujours pas perdu leurs couleurs. Vous pouvez vous procurer de la peinture Tulip en ligne ou chez Michael’s, si vous en avez un à proximité.
  • Pour le noir et blanc, je recommande l’encre Speedball. Je ne suis pas fan de leurs couleurs vives, mais je trouve leur blanc impressionnant car il est épais et se détache bien sur les tissus sombres. Attention à ne pas faire des couches trop épaisses cependant, car elles se fissurent dans le temps.

Quatrième étape : préparez votre t-shirt pour l’impression

Placez la serviette sur une surface qui convient à votre hauteur. Vous pouvez rester debout ou vous asseoir si vous le souhaitez, peu importe. Attention à ce que votre surface ne soit pas trop élevée ni trop faible. Si vous travaillez sur le sol, mettez un coussin sous vos genoux car ils vont finir par vous faire mal. Commencez par travailler quelques dizaines de minutes pour vous familiariser avec le travail.

Mettez la chemise ou le morceau de tissu à imprimer sur la serviette. Placez le tableau de pliage entre les deux couches du t-shirt. Essayez de prendre un grand tableau pour pouvoir étirer le t-shirt autant que possible. Ceci est utile parce que l'image s'étire quand quelqu'un porte le t-shirt et vous ne voulez pas qu’il y ait des lignes blanches lorsque votre t-shirt se tend. Un tableau de pliage est toujours bien parce que la peinture peut sécher sans couler sur le dos du t-shirt.

Collez votre pochoir là où vous voulez imprimer l’image. Assurez-vous que le t-shirt soit bien étiré et le pochoir bien en place avec le ruban adhésif pour qu’il ne se déplace pas.

Cinquième étape: un peu de peinture.

  • Mettez la couleur ou l’encre que vous souhaitez sur une assiette en papier ou un couvercle et trempez l’éponge dedans.
  • Tamponnez l'éponge sur un papier pour la tester. Ce geste est important car vous ne voulez pas qu’il y ait trop de peinture sur le pochoir. Trop de peinture signifie qu’elle commencera à couler et que vous aurez beaucoup de retouches à faire.
  • Appliquez soigneusement la peinture à l'éponge sur le pochoir, là où vous avez fait vos découpes. Laissez sécher un peu, (si vous avez mis du carton entre les couches du t-shirt, ne laissez pas sécher complètement, sinon la peinture collera au carton). Appliquez autant de couches que vous le souhaitez sauf si vous utilisez de la peinture épaisse car elle risque de se fissurer après plusieurs lavages.

Note : vous aurez probablement de la peinture sur vos mains. Il faudra donc faire doublement attention lorsque vous touchez le t-shirt. Si toutefois, vous faites une tache, essayez les lingettes SHOUT. Elles m’ont sauvé à plusieurs reprises. Utilisez-les avant que la peinture ne sèche et épongez la zone tachée comme vous le feriez avec une tache sur un tapis coûteux. La peinture peut alors s’enlever, surtout sur les couleurs sombres mais j’ai aussi eu quelques miracles sur la couleur claire. Si la tache ne part pas, vous pouvez essayer de la couvrir par un dessin. Si vous ne pouvez pas, il faut alors recommencer le travail sur un autre t-shirt.

Étape six : Soulever le pochoir et sécher le t-shirt.

Le moment est venu d’enlever votre pochoir. AVEC DELICATESSE. Si vous avez un carton ou un tableau de pliage dans votre t-shirt, laissez sécher votre image autant que possible. Ensuite, soulevez votre pochoir par les bords et retirez-le délicatement. Vous pouvez maintenant voir votre dessin sur le t-shirt. Il se peut qu’il ne soit pas parfait, que la peinture ait débordé à certains endroits ou que le dessin soit un peu bancal. C’est pour rectifier ces erreurs que votre pinceau de retouches est là. J'adore cette étape parce que c’est la plus artistique, et vous peignez littéralement votre t-shirt sans l’aide d’aucune machine. Vous pouvez aussi coudre des choses lors de cette étape : boutons ou patches, laissez aller votre esprit créatif.

Une fois que vous avez fait les retouches nécessaires, utilisez un sèche-cheveux. Il existe des séchoirs spécifiquement utilisés pour le séchage des textiles. N'hésitez pas à les utiliser si vous le souhaitez, mais pour économiser de l’argent, un sèche-cheveux fait aussi bien l’affaire.

Le séchage est important pour plusieurs raisons. Premièrement, il est évident que vous ne pouvez pas porter votre t-shirt avant qu’il soit sec. De plus, sécher votre dessin permettra de le fixer. J'ai quelques t-shirts que je n’ai pas vraiment séchés avec le sèche-cheveux et qui sont pourtant très bien mais la légende veut que vous utilisiez une source de chaleur pour bien fixer l’image, donc, il vaut mieux le faire. Cela ne dire que deux minutes si vous mettez le sèche-cheveux aussi près de l’image sans la toucher.

Suspendez le t-shirt et laissez reposer pendant un moment juste pour vous assurer qu'il est complètement sec et le tour est joué. Répétez le processus avec vos autres pochoirs si le modèle a plus d'une couleur. Assurez-vous bien d'aligner correctement le pochoir avec votre image.

Quelques conseils de dernière minute

  • Si vous désirez faire un plus grand nombre de chemises, la sérigraphie est probablement une meilleure option. Si vous habitez dans la ville ou la baie de San Francisco, je vous recommande vivement the Mission Cultural Centre, au croisement de la Mission et de la 25e à San Francisco. Ils offrent des cours de sérigraphie de 18 à 22h du mardi au jeudi. Ils peuvent vous permettre de démarrer avec quelques conseils sur la façon de sérigraphier vos t-shirts. Si vous utilisez la technique de la photographie, ils ont une énorme machine pour graver les images de l’écran au t-shirt en 20 secondes. Un cours coûte 12 $ et vous devez amener vos t-shirts à imprimer ainsi que votre image sur un disque ou un papier transparent, et vos fournitures.
  • Si vous êtes un nouveau designer, vous devez enregistrer vos designs sous copyright. Il est très important de le faire car certaines entreprises d’habillement, dont je tairai le nom, et qui ont suffisamment d’argent pour démarrer mais pas vraiment de talent créatif risquent de vous voler vos designs. Ils les modifieront un tout petit peu pour ne pas que vous puissiez les attaquer en justice et se feront beaucoup d’argent sur votre dos. Essayez donc de vous protéger un maximum.
  • Le US Copyright Office a un formulaire appelé Visual Arts que vous devez remplir et où vous devez inclure des copies imprimées de vos créations et les envoyer par la poste. Cela coûte environ $ 45. Pour imprimer le formulaire en ligne, visitez le lien suivant (http://www.copyright.gov/register/visual.html)

Pour ceux qui voudraient réduire les coûts un peu plus, le "Poor Man's Copyright" a disparu. Si vous ne faites pas de copyright, vous risquez d’y perdre dans le long terme.

Prenez des photos de vos chemises, et mettez-les sur votre site web. Si vous ne pouvez pas payer un site web, créez une page MySpace ou un compte Facebook. Affichez vos photos comme preuve que les designs sont les vôtres. C’est tout ce que vous pouvez faire au cas où on vous volerait vos designs. La créativité vous permet de faire face aux concurrents qui ne font que reproduire ce que tout le monde fait déjà, tout en gagnant de l’argent en faisant ce que vous aimez. Soyez positif, et le monde vous sourira.