Comment cultiver du raisin

Cultiver la vigne est une opération complexe et qui demande parfois un temps considérable et un travail en plusieurs étapes. Il existe des livres entiers écrits sur ce sujet. Les étapes de base sont énumérés ici, si vous avez besoin d'autres renseignements, consultez les autres articles de HowToDoThings consacrés à ces différentes étapes de la culture de la vigne. Pour un guide exhaustif, ce livre en-ligne vous aidera à cultiver du raisin comme un pro: The Complete Grape Grower's Guide.

•    La première étape du processus consiste à sélectionner le type de raisin que vous souhaitez cultiver. Il y a plusieurs choses à considérer avant de faire votre choix final. Quels sont le climat et les conditions du sol dans votre région? Que voulez-vous faire avec le raisin après sa récolte? Cherchez-vous à faire du jus de raisin, du vin, de la gelée, ou tout simplement pour la consommation? Après vous être posé ces questions, consulteé une pépinière locale pour choisir une variété adaptée à vos besoins et à votre localisation. La plupart des variétés de raisins ne commence à produire des fruits qu'environ deux à quatre ans après avoir été plantée. Pour plus d'informations, consulter Comment acheter une vigne.

•    Lorsque vous manipulez votre greffe, il est très important de ne jamais laisser les racines se dessécher. Si vous avez des racines nues, et que vous ne pouvez pas planter la vigne dès que vous les obtenez, placez les racines à tremper dans un seau d'eau. Ne les tremper pas pendant plus d'une journée, ou les racines peuvent être ruinées. Si vous ne sera pas en mesure de planter votre raisin plus d'un jour après les avoir rapporté à la maison, creusez une tranchée peu profonde et plantez les racines temporairement. Vous pouvez les stocker ainsi jusqu'à ce qu'à la saison de plantage, il suffit de vous assurer que vous gardez les racines humides.

•    La prochaine étape du processus consiste à planter la vigne que vous avez sélectionné. Vous devez planter votre vigne à au moins 8-10 pieds dans une terre riche, bien drainée. Les vignes prospèrent dans les sols sablonneux ou rocheux. Elles peuvent souvent se développer dans des endroits où d'autres cultures ne peuvent être cultivées, comme les rochers, les terrains en pente.

•    Pour prospérer, les raisins ont besoin d'un endroit avec un bon drainage, une autre bonne raison de les planter sur des rochers, des terrains en pente. Si vous plantez vos raisins sur un terrain  bas, où l'eau ne s'écoule pas autour des racines, vous rencontrerez plus de problèmes de maladie. Un bon drainage est une clé dans la culture de la vigne.

•    Même si les vignes exigent un sol bien drainé pour croître, il leur faut aussi beaucoup d'eau au cours du premier mois après leur plantation. Après la plantation, arrosez bien les jeunes vignes, trempez toute la racine. Gardez les racines humides durant le premier mois si possible. Cela permettra aux les racines de bien s'intégrer et se mettre en place elles-mêmes.

•    Vous devez cultiver une vaste zone autour de la base de la vigne (au moins 8 mètres autour du pied). Les racines d'une seule vigne peuvent se propager à trois à six pieds de la base du pied.

•    Vérifiez les feuilles durant les deux premières années, si elles sont vert foncé et saines, vos vignes reçoivent suffisamment de nutriments. Si vos vignes ne reçoivent pas assez de nutriments ou si le sol est pauvre, ajoutez environ 6 pouces de compost autour du pied de la vigne. Le compost va enrichir le sol, et ajouter des éléments nutritifs pour une croissance saine.

•    Formez votre vigne sur un treillis. Le treillis peut être fait de bois, de fer forgé ou de PVC avec des fils enfilés à travers, ou une quelconque combinaison de ces matériaux. L'ascension de la vigne sur du treillis peut être délicate. Il est parfois difficile d'orienter les jeunes vignes dans la bonne direction. Vous pouvez les déplacer souvent durant la première saison pour les faire aller où vous voulez qu'elles se développent. Une fois que vous avez travaillé avec elles, et les faites grandir dans la bonne direction, elles sont plus faciles à entretenir. Pour en savoir plus sur ce sujet, consultez Comment construire un treillis de raisin. L'élagage peut également vous aider dans votre effort de former votre vigne sur le treillis. 




•    L'élagage détourne l'énergie des racines et des vignes vers le fruit. Si vous n'élagez pas, vous aurez moins de fruits, et les fruits seront de taille plus réduite. L'élagage doit se faire à la fin de Février ou au début Mars, dans la plupart des zones (plus tôt dans les zones chaudes comme en Californie) - après que les périodes les plus froides de l'hiver soient terminées, mais avant que la vigne ne commence à se développer pour la nouvelle saison. Les nouvelle vignes poussent à partir de bourgeons de l'année prédédente. Si rien n'est fait, la vigne va devenir un désordre. Il existe de nombreuses règles pour l'élagage, veillez à consulter des articles ou des livres consacrés spécifiquement à l'élagage avant de vous y plonger. Voici quelques règles générales:

     ••    Il faut toujours couper les pousses latérales (pousses de plus en plus vers le côté). Ce type d'orientation n'est pas très fructueux et devrait toujours être éliminé, sauf si vous voulez que la vigne se développe en un support de canne sur le treillis.

     ••    Élagez fortement les nouvelles pousses les deux premières années pour encourager les principales branches de cépage à croître.

     ••    Les meilleurs bourgeons pour la production de fruits sur une canne se trouvent du sixième au douzième bourgeon. Après, les bourgeons ne sont pas aussi productifs et doivent être élagés, à moins que vous n'en ayiez besoin pour stabiliser le treillis.

     ••    Surveillez les dommages hivernaux sur vos vignes. Les bourgeons bruns et fragiles ont été endommagés par l'hiver, et doivent être taillés largement.

     ••    Gardez votre vigne taillée pour permettre au maximum d'air et de lumière du soleil d'atteindre la vigne et les fruits.

•    Vous devez aussi protéger vos plantes contre les parasites, tels que les insectes, les oiseaux et les moisissures ou champignons. Les oiseaux vont essayer de manger les raisins mûrissant. Vous pouvez protéger le fruit en jetant un filet sur la vigne et les fruits quand il sont proches de la récolte. Assurez-vous que le filet est tisséé serré pour empêcher les oiseaux de se faire prendre dans les mailles du filet, et de se blesser. La culture de la vigne dans un endroit ensoleillé, avec une abondance d'air peut aider à réduire l'oïdium et le développement de moisissures. Lorsque vous vérifiez votre pépinière locale, renseignez-vous sur les espèces de vignes résistant à l'oïdium et aux champignons. Il existe plusieurs produits à base biologique sur le marché aujourd'hui pour aider à contrôler les insectes et les champignons. Une bonne source de pesticides et de fongicides bio est Gardens Alive.

•    Récoltez votre raisins lorsque le milieu et la base de la grappe sont mûrs. Cherchez des couleurs et un goût riches pour déterminer si le fruit est mûr. Il existe également des kits de test que vous pouvez acheter dans les magasins spécialisés en vins et cépages. Ces tests permettent de vérifier le pH et le niveau de sucre dans les fruits afin de déterminer si le fruit est mûr. Lorsque vous cueillez votre raisin, coupez la grappe avec des cisailles pour minimiser les dégâts. Controllez les ceps et chercher les fruits pourris ou immatures, et jetez-les. Reportez-vous à l'article Comment récolter le raisin pour plus de détails sur la récolte.


La culture de la vigne peut être une expérience très enrichissante, mais elle prendra du temps et du dévouement. Vous pouvez également menez votre production de raisin un niveau un peu plus haut, consultez Comment faire du vin pour obtenir des conseils sur la manière de faire de votre récolte des raisins un vin délicieux.