Comment savoir si votre diamant est un faux

Lorsque vous vous apprétez à acheter des bijoux en diamant, ou à les recevoir comme cadeau ou comme partie d'un héritage, il est utile de les faire vérifier et évaluer, parce que dans de nombreux cas, il est facile de se laisser berner par de belles copies ou de véritables faux. Idéalement, la bonne façon de savoir si le diamant est faux ou pas est d'obtenir de le faire vérifier par un évaluateur qualifié. Aussi, il existe certains contrôles que vous pouvez entreprendre vous-même, même si les risques d'être induit en erreur sont élevés. Vous trouverez ci-dessous les moyens et les méthodes par lesquelles vous pouvez vérifier si le diamant que vous possédez est vrai ou faux.

Étape 1:

L'évaluation professionnelle. Alors que la plupart des bijoutiers sont qualifiés pour faire une évaluation de la pierre que vous achetez ou avez déjà en votre possession, il est toujours préférable d'obtenir aussi une évaluation indépendante d'une autre source. Consultez les coordonnées des évaluateurs qualifiés dans votre annuaire téléphonique ou en ligne. Demandez quelques questions de base au téléphone, ou si vous préférez, en personne au lieu de leur entreprise. Ceux-ci devraient inclure les frais de leur évaluation, qu'il s'agisse d'une évaluation effectuée en votre présence ou non, et le temps nécessaire pour achever le processus. Habituellement, l'évaluateur ne devrait avoir aucune raison de ne pas procéder à l'évaluation en votre présence, alors il vaut mieux éviter les évaluateurs qui déclarent nécessaire d'examiner les diamants sans votre présence.

Étape 2:


En utilisant un testeur de diamants. Utilisez un testeur électronique de diamants pour distinguer entre les vrais et les faux diamants d'apparence similaire. Ce n'est pas une épreuve fiable à 100% cependant, comme quelques pierres, comme les moissanites, sont capables de tromper même les testeurd et se présenter comme un diamant. Par conséquent, utiliser un testeur devrait être l'une parmi les différentes épreuves auxquelles vous soumettez votre diamant, et non pas le seul.

Étape 3:


Vérification de la transparence. Un diamant ne laisse pas passer la lumière à travers luipar réfraction. Si vous placez votre diamant sur une feuille de papier avec de l'écriture, idéalement vous ne devriez pas être capable de lire quoique ce soit en regardant au travers du diamant. Si le diamant que vous êtes en train de tester permet à la lumière de passer à son travers et vous permet de lire les imprimés, alors ce n'est pas un diamant.

Étape 4:


Vérification sous la lumière noire. Lorsque vous utilisez une source de lumière noire (ultra-violets), un vrai diamant va généralement devenir fluorescent et donner des lumières de différentes teintes de bleu, le zirconium cubique, qui est le plus souvent utilisé comme une substitut de diamant, va donner des lueurs fluorescentes jaune, tandis que le verre n'est pas du tout fluorescent. Par conséquent, vous devriez être en mesure de séparer une vraie d'une fausse pierre.

Étape 5:


Test de coupe. Le diamant est utilisé commercialement pour couper d'autres matériaux car il s'agit d'une substance très dure. En fait, un diamant de coupe est habituellement utilisé pour couper le verre! Un simple test que vous pouvez faire vous-même est d'utiliser la pierre pour faire une coupure sur une pièce de verre. Si le diamant fait une marque sur le verre, alors les chances sont élevées que la pierre est bien vraie. Toutefois, même le zirconium cubique peut également couper en le verre, ce test n'est pas infaillible.

Étape 6:


Le test des 4 C. Il s'agit d'un test éprouvé et une méthode garantie de savoir si un diamant est bien vraie. La référence aux quatre C - couleur, carat, coupe et clarté.

Couleur - Une norme de système de classement utilisant des lettres de l'alphabet de D à Z est utilisée pour classer les diamants de couleur. Les pierres classées entre DJ sont incolores ou presque incolores et sont plus chères. Les pierres classées entre KZ varient en couleurs, nuances et teintes, généralement du jaune allant jusqu'à des couleurs foncées comme le brun ou gris.

Carat - est une unité utilisée pour mesurer le poids de pierres précieuses et semi-précieuses. Un vrai diamant pierre pèse entre 1 / 3 d'un carat ou un carat. Plus le carat est élevé, plus cher est le diamant.

Coupe – les pierres sont classées selon différents types de coupe, également classés dans une norme de système de classement, comme la couleur. Les différents formes d'un diamant  peuvent être - brillant, brut et mixte. Les bonne coupe (plus chères) se situent entre environ 53-64% de la circonférence de la pierre, la profondeur de la coupe doit être autour de 58-64%. Les diamants authentiques viennent avec des certificats de vérification de la coupe, délivrés par des institutions et des associations.


Clarté - se réfère au nombre et à la concentration des défauts qui se trouvent dans des diamants naturels, compte tenu de leurs environnements et des effets des autres minéraux dans la croûte terrestre. La clarté est évaluée en vertu de diverses catégories - I1-I3, SI1-SI2, VS1-VS2 et VVS1-VVS2 - les deux dernières catégories sont réservées à de rares diamants qui n'ont pas ou presque pas de défauts. Les 2 catégories précédentes ont des défauts de degrés divers quand on les regarde à la loupe, et les prix varient en fonction de du nombre et de la fréquence des défauts.