Comment reconnaître et traiter la constipation chez les chats

La constipation n'est pas rare chez les chats, et même si elle est plus fréquente chez les vieux chats, elle peut survenir chez les chats de tout âge. Généralement, un chat va une ou deux fois à la selle chaque jour. Un changement de cette habitude peut indiquer que le chat souffre de constipation. Voici quelques informations qui peuvent vous aider à identifier et à traiter ce problème. Pour vous aider à identifier les problèmes de santé de votre chat, je vous recommande vivement Cat Health Secrets Revealed; ce guide vous aidera à maintenir votre compagnon en bonne santé.

Les symptômes de la constipation féline

  1. Perte d'appétit- Un chat souffrant de constipation sera généralement moins intéressé par la nourriture. Le chat peut en effet ressentir des douleurs à l’estomac et par conséquent n’avoir aucune envie de manger, ou bien, il mangera beaucoup moins que la normale.
  2. Fréquents passages à la litière- Lorsqu’un chat est constipé, il ressentira souvent l'envie d'utiliser sa litière, mais ne sera pas en mesure d'aller à la selle. Il est possible que le chat passe plus de temps que d'habitude dans sa litière, sans que vous n’y trouviez aucun déchet. Il est également possible que vous y trouviez une petite quantité de diarrhée éventuellement teintée de sang.
  3. Léthargie - Un chat constipé sera moins actif. Vous pourrez constater que votre chat se trouvera dans un endroit calme pour dormir et sera moins social.
Il existe trois types de constipation, et le traitement varient en fonction du type de constipation dont le chat souffre. Les trois types de constipation sont les suivants:
  1. Constipation - C'est le terme général définissant l'état de l'animal lorsqu’il est incapable d’aller à la selle ou le fait avec beaucoup de difficulté.
  2. Obstipation – Une constipation simple peut conduire à une situation où le côlon du chat est bloqué l’empêchant d'aller à la selle.
  3. Mégacôlon - Cette condition est la plus extrême des trois et implique une perte de mouvement des muscles des parois du côlon. Ceci est normalement le résultat direct de la constipation ou obstipation, mais peut provoquer l’accumulation de matières fécales dans le côlon obstruant le passage.
Causes de la constipation féline

Cette situation peut se produire naturellement, mais généralement, elle est le résultat d'autres facteurs. Voici quelques-unes des causes les plus fréquentes.
  1. La déshydratation - L'eau est une composante essentielle du régime alimentaire du chat. Un manque d'eau peut conduire à un durcissement des selles et à des difficultés de défécation. Cela, à son tour, peut provoquer la constipation du chat.
  2. Diététique- Les chats ont besoin d'une alimentation équilibrée, et ne doivent jamais être nourris avec l'alimentation humaine. Des aliments riches, gras ou salés peuvent déshydrater le chat, causant ainsi la constipation. Les chats peuvent également être constipés suite à l’ingestion d’os d'autres animaux, ou encore de cheveux. Surveillez également le poids de votre chat. Les chats en surpoids sont les plus fréquentes victimes de ce trouble.
  3. Hygiène- Croyez-le ou non, un chat évitera d'utiliser une litière sale, et dans la mesure où il s’agit d’une créature ayant ses habitudes, il tentera de se retenir, plutôt que d’utiliser une litière sale. Cela peut conduire à une accumulation de matières fécales dans le côlon, lesquelles se durcissent, provoquant la constipation. Soyez prudent lorsque vous changer de marque de litière pour chat. Certains chats capricieux peuvent refuser d'utiliser la litière s'ils n'aiment pas le type de litière!
  4. Autres facteurs- Le manque d'exercice peut conduire à la constipation tout comme le stress, d'autres maladies, ou des infections dans la région anale. Les tumeurs peuvent également causer l’incapacité du chat à aller à la selle.
Traitement

Avant de pouvoir soigner votre chat, le vétérinaire doit d'abord déterminer la gravité de son état et si le côlon a subi ou non des dommages. Le niveau d'hydratation doit être vérifié et, plus généralement, des tests de sang et d'urine seront nécessaires pour déterminer si un facteur plus grave provoque cette situation. Parfois, une radiographie est nécessaire pour déterminer l’existence d’un blocage ou d’un corps étranger dans le côlon.

Le traitement dépend de la gravité du problème, mais implique généralement l'hydratation du chat. Une hydratation par intraveineuse peut être nécessaire. Un lavement peut également être nécessaire. Dans certains cas, le chat doit être anesthésié afin de pouvoir procéder au retrait des selles durcies dans le côlon. Dans les cas graves, la chirurgie peut être nécessaire pour retirer une partie du côlon.

Une fois le chat traité et de retour à domicile, assurez-vous qu'il ait beaucoup d'eau fraîche. Nourrissez-le d’aliments humidifiés, nourriture en boîte plutôt que les croquettes. Facilitez le transit de votre chat avec un mélange d'aliments secs et humides. Certains vétérinaires recommandent l'ajout de fibres à l'alimentation du chat sous forme de son ou la consommation de produits tels que Metamucil.