Vous avez peur de prendre ce complément alimentaire ?” Lorsque l’on regarde la forme non abrégée de AdoMet à savoir S-adénostyle l-méthionine– on peut comprendre pourquoi. Méthionine ? Ça sonne mal, voire dangereux ! En vérité l’AdoMet est produit naturellement par notre organisme et peut être trouvé dans certains aliments. Lorsqu’il est pris correctement comme complément nutritionnel, il peut vous faire beaucoup de bien. Pas de doute que nous préférions utiliser la forme plus courte qui est plus sympathique et qui ne donne pas l’impression d’être un gaz toxique.

En tant que donneur de méthyle à notre corps, l’AdoMet nous protège contre les dommages cellulaires et est présent dans tout le corps. Mais si notre corps le produit, et que nous le consommons dans les aliments, pourquoi le prendre en plus sous forme de complément alimentaire ? Pour commencer, la nourriture n’est pas un moyen fiable d’augmenter notre niveau d’AdoMet. Voici d’autres raisons importantes.

  • Dommages au foie. L’AdoMet est naturellement produit par le foie, résultat de l’interaction entre la méthionine et une autre substance au nom effrayant, l’adénosine triphosphate (ATP). Lorsque vous êtes en bonne santé, le foie en produit environ huit milligrammes par jour, dont la majorité est consommée également par le foie. Mais lorsque vous êtes malade, la production d’AdoMet n’est pas à son niveau optimal. Le foie utilise l’Adomet en grande quantité pour la synthèse du glutathion, qui est vital pour la santé du foie. Si le foie ne produit pas suffisamment d’AdoMet, alors il manquera de glutathion. Des études suggèrent que la prise d’AdoMet comme complément alimentaire peut aider un foie endommagé et lutter contre les maladies du foie. L’AdoMet ne guérit pas une maladie du foie, mais peut aider à maintenir un foie assez longtemps pour une personne ayant subi une greffe du foie.
  • La santé des yeux. Le Glutathion ne se trouve pas seulement dans le foie. Cet antioxydant se trouve également dans nos yeux, nous protégeant contre les UV.
  • La dépression. Les qualités antidépresseur de l’Adomet ont été un sujet de grande excitation et d’études dans le monde de la médecine. L’AdoMet joue un rôle essentiel dans la création et la régulation des neurotransmetteurs tels que la dopamine, la sérotonine et la mélatonine. Pour ce faire, l’AdoMet peut avoir sur l’état d’esprit et la vitalité (et parfois équivalents) des effets similaires aux effets des antidépresseurs. Les personnes prenant des AdoMet pour la dépression témoignent souvent de résultats positifs sur l’humeur, le niveau d’énergie et la concentration.
  • L’Arthrose. Des études suggèrent que l’AdoMet peut réduire les inflammations et la douleur de l’arthrose au même titre que les autres médicaments non-stéroïdiens anti-inflammatoires (AINS) comme l’ibuprofène et l’acétaminophène. L’espoir repose sur le fait, avec une recherche plus avancée, nous pourrons parvenir à la conclusion incontestable que ses effets secondaires sont moins nombreux que ceux des AINS.
  • Autres problèmes. Une recherche plus avancée est nécessaire pour déterminer comment l’AdoMet peut contribuer à une série de problèmes, des migraines à la maladie de Parkinson. Les études se poursuivent partout dans le monde et, rapidement, tous les avantages de l’AdoMet seront plus clairs.

Trop d’une bonne chose, peut entraîner des problèmes

La FDA n’a pas approuvé l’AdoMet pour le traitement de ces problèmes ; c’est un remède vendu sans ordonnance, non règlementé par le FDA. En dépit des avantages potentiels et de la promesse d’une meilleure santé et confort, nous devons considérer l’AdoMet de façon responsable et respectueuse. Prendre de l’Adomet en trop grande quantité n’est pas nécessairement une bonne chose, en fait, le surdosage d’AdoMet provoque des problèmes de santé tels que maux de tête, anxiété, insomnie, diarrhée et – dans les cas les plus graves – et, éventuellement, manie et maladie coronarienne. Les personnes qui souffrent de trouble bipolaire sont confrontés aux mêmes dangers avec l’AdoMet qu’avec les antidépresseurs. Les effets de l’AdoMet à long terme devront faire l’objet de recherches supplémentaires. Pendant ce temps, une recherche rigoureuse, un optimisme prudent et une expérimentation attentive sont de mise

REMARQUE : SAM-e se décompose pour former l’homocystéine, un acide aminé qui, à niveaux élevés, peut provoquer des problèmes coronariens et des accidents vasculaires cérébraux, et la crise cardiaque. Pour cette raison, si vous prenez de l’AdoMet en complément, vous devez absolument prendre un bon complexe de vitamine B ; la vitamine B transforme l’homocystéine en des substances non dangereuses. Dans la mesure où les effets secondaires à long-terme ne sont pas encore tout à fait clairs, il est préférable de rester attentif, prenez des doses plus basses et demandez l’avis de votre médecin si vous décidez de prendre de l’Adomet en complément. Parlez-en à votre médecin, ainsi, vous pourrez aller de l’avant avec une grande promesse d’amélioration de votre santé.