Il est difficile de résister à une pêche bien juteuse, et elles sont encore plus irrésistibles lorsqu’elles sont fraîchement cueillies de l’arbre. Les pêches sont parfaites pour les confitures, en conserve, en yaourt ou pour les cocktails, mais également pour la pâtisserie, et peuvent même être grillées ou ajoutées à un plat à base de viande. Si vous êtes passionné par la plantation d’arbres fruitiers, je vous recommande de lire How to Grow Your Own Fruit (N.d.T : Comment faire pousser vos propre fruits) – vous apprendrez comment faire pousser et préparer une grandes variétés d’arbres fruitiers, la plupart d’entre se mariant très bien avec les pêches!

Les pêchers ajoutent du caractère à n’importe quel paysage, et font partie d’une variété d’arbre pouvant être cultivés dans de nombreux climats. Choisir le parfait arbre et le planter dans votre jardin ne nécessite que quelques recherches, alors voici tout ce que vous devez savoir.

Comment bien choisir votre pêcher

Lorsque vous choisissez un pêcher dans une pépinière, choisissez un arbre d’au moins un an. Les arbres au-delà de deux ans ont difficulté à s’adapter à un nouveau domicile, donc dirigez-vous vers les arbres plus jeunes. Choisissez un arbre d’environ 4” de hauteur et ayant une apparence saine. Évitez ceux qui présentent des signes de maladie: abondance de feuilles jaunes ou brunes, feuilles avec des trous ou des points noirs, retard de croissance, ou racines abîmées. Il existe quelques autres éléments à prendre en considération lorsque vous choisissez votre arbre, à savoir:

  • La variété : Il existe de nombreuses variétés de pêchers. Faites votre choix tout d’abord en fonction du climat et de la saison de croissance. Votre horticulteur peut vous aider à ce propos, vous pouvez également demandez de l’aide à un professionnel directement à la pépinière. Un autre élément important dont il faut tenir compte est la texture et le goût du fruit produit, et l’utilisation que vous compter en faire. Certains types de pêches conviennent mieux à la mise en conserve et à la cuisine, tandis que d’autres ont un meilleur goût si elles sont fraîchement cueillies de l’arbre. Faites des recherches avant de prendre votre décision.
  • Le refroidissement : Les pêchers diffèrent de certains autres arbres fruitiers car les racines et les bourgeons demandent un certain temps pour refroidir dans le sol. Une fois plantée, le chloritoschiste s’ouvrira et bourgeonnera en été, et se refermera lorsque l’hiver arrivera. Les bourgeons continuent alors à grandir s’ils ont eu le temps de refroidir. La durée du refroidissement dépendra de la variété du pêcher, et la zone où vous habitez devra permettre de répondre à cette exigence durant la saison de croissance.
  • La taille : Considérez la taille de votre jardin pour la hauteur de l’arbre que vous voulez. Il existe des variétés de pêchers naines utilisées pour la décoration, mais également celles produisant de très grands arbres.
  • L’espace : Les pêchers sont auto-pollinisateurs, ce qui signifie qu’il vous suffira de planter un seul arbre pour réussir à cultiver des fruits. Si vous voulez planter plusieurs arbres, ils doivent être plantés en rangs et espacés d’environ 18 pouces.

Plantez votre pêcher

Planter un pêcher est très simple, mais il est recommandé de suivre certaines étapes pour vous assurer que votre arbre aura les meilleures chances de s’adapter à son nouvel environnement. Voici quelques trucs :

    1. Choisissez le lieu : L’emplacement que vous choisissez est très important lorsque vous plantez des arbres fruitiers. Les pêchers ont besoin d’un sol sableux et bien drainé. L’eau doit s’écouler rapidement après la pluie, et les racines ne survivront pas dans un sol épais de type argileux. Ils ont besoin de beaucoup de soleil, alors assurez-vous que les arbres ne se trouvent pas à l’ombre, à proximité d’arbres ou de bâtiments.
    2. La période de l’année : L’époque idéale pour planter les pêchers est l’hiver ou au tout début du printemps, car il est recommandé de les planter lorsqu’ils sont en sommeil. Cela donnera le temps  aux racines de s’adapter et de se préparer à l’arrivée des mois plus chauds.
    3. La préparation du sol : Avant d’acheter votre pêcher, prenez un échantillon de sol à la pépinière et faites-le analyser. Les experts en jardinerie pourront vous dire si vous avez besoin d’ajouter quoi que ce soit au sol, tels que de la chaux ou du phosphore, avant de planter.
    4. Creusez le trou : Créez un trou dans la terre qui soit assez grand pour englober l’ensemble des racines de l’arbre. Ne pas ajouter d’engrais, car il pourrait brûler les jeunes racines de l’arbre.
    5. Préparez l’arbre : Après l’achat de votre pêcher, faites tremper les racines dans l’eau pendant environ 24 heures avant de les planter. Coupez toutes les parties endommagées ou les racines décomposées, en faisant attention de ne pas aller trop haut.
    6. Plantez : Placez les racines de l’arbre dans le sol, et couvrez-les de terre. Tassez la terre en douceur pendant que vous travaillez. Assurez-vous que la base des bourgeons de l’arbre (point où les racines se réunissent avec le tronc) se situe à environ 1 à 2″ au dessus du niveau du sol.

Après la plantation, arrosez la zone où l’arbre a été planté, et assurez-vous qu’il n’y a pas de mauvaises herbes à proximité. Si vous le souhaitez, ajoutez une couche de paille là où le trou a été creusé afin d’empêcher la croissance des mauvaises herbes et de conserver l’humidité.

Vous trouverez beaucoup de plaisir et de fierté à planter un arbre fruitier lorsqu’il produira ses fruits. Au fur et à mesure que votre arbre grandit, pensez à toutes les utilisations possibles que vous ferez faire de ces délicieuses pêches. Vous ferez pousser des pêches en mois de temps qu’il ne faut pour le dire !