Les ferments lactiques sont des micro-organismes vivants. On les retrouve notamment dans les légumes et les fruits. Ils peuvent aussi être ajoutés, ce qui est le cas pour les yaourts et les fromages. Les chercheurs ont pu établir un lien entre les troubles du transit et la façon dont “vit” notre flore intestinale. Ces bactéries nous étant indispensables, nous faisons un mini bilan dans cet article !

1. Que sont exactement les ferments lactiques ?

Ce sont des micro-organismes. Vous vous souvenez des probiotiques ? Les ferments lactiques appartiennent à cette famille. Dans les aliments, leur présence nous permet de conserver nos denrées plus longtemps. Dans le même temps, les ferments lactiques renforcent le goût de nos yaourts, nos fromages ou encore notre beurre. Aussi, ils en transforment la texture. C’est le cas notamment pour les cornichons, les carottes ou encore les choux. 

La fermentation lactique entraîne la formation d’acide lorsque les ferments se trouvent en présence de glucides et de bactéries bien particulières. Ce processus rend plus acide l’environnement. Autre avantage : il tue les autres bactéries, dont celles qui pourraient transmettre des maladies. 

2. Une immunité renforcée

Les ferments lactiques que nous ingérons tous les jours jouent le rôle de remparts de notre paroi intestinale. Grâce à eux, nous avons dans le ventre une vraie et forte barrière contre les infections ! Les germes sont arrêtés à l’entrée de nos intestins et sont éliminés. Grâce à ce phénomène, notre immunité se trouve boostée et nous développons une plus forte résistance aux allergènes. Des recherches scientifiques ont depuis longtemps prouvé que 70% de nos cellules participant à notre immunité se trouvaient dans notre tube digestif ! De quoi prendre en affection ces minuscules “bestioles” et continuer à se régaler de nos fromages et de nos fruits préférés !

Notez qu’il est aussi envisageable de restaurer sa flore intestinale par l’administration de ferments lactiques, grâce à la prise de gélules.