Les métaux précieux sont l’or, l’argent et le platine. Compte tenu de leur coût, ils sont très encadrés par l’Etat en France. Il existe plusieurs types de poinçons pouvant être apposés sur un bijou en argent ou un ouvrage d’argenterie pour garantir sa teneur en métal précieux.

Qu’est-ce qu’un poinçon ?

Le poinçon est une marque qui se trouve sur un objet ou un bijou. En bijouterie, orfèvrerie et joaillerie, on retrouve le poinçon à l’intérieur d’une bague, au dos des médailles ou de la plaque d’une gourmette.

Les métaux précieux ne sont jamais utilisés purs car ils sont fragiles. Ils sont travaillés avec d’autres métaux plus ordinaires. L’alliage de cuivre par exemple vise à accroître la résistance du métal afin de permettre la réalisation d’ouvrages en argent fin. Le poinçon argent est obligatoirement apposé sur chaque objet comme garantie.

Les différents types de poinçon argent, or et platine

Il existe différents types de poinçon de garantie, selon la teneur en métal argent de l’objet.

Pour les ouvrages neufs, les poinçons de titre pour l’argent sont :

Le poinçon Amphore

C’est un poinçon argent récent. Il garantit l’argent au plus haut titre, soit 999 millième (999 ‰). On le retrouve surtout sur les lingots.

Le poinçon Tête de Minerve

C’est le poinçon argent le plus commun garantissant l’argent au titre de 925‰. C’est un octogone avec une lettre qui change toutes les décennies. La lettre A était pour la période de 1973 à 1982. Actuellement, on peut voir la lettre E sur les poinçons, indiquant la période de 2013 à 2022.

Un autre poinçon argent Minerve comporte le chiffre 2, à la place de la lettre. Il indique la composition d’argent au 2ème titre ou 800%.

Une tête de Minerve, sans contour, marque un ouvrage neuf de « petite garantie » ou les ouvrages d’occasion d’origine française uniquement.

Les poinçons pour les ouvrages d’occasion

Le poinçon cygne

Le poinçon cygne indique un ouvrage d’occasion d’origine étrangère incertaine. Il garantit également une composition d’argent à 800‰.

Le poinçon ET

Il signifie Exempté de Titre. Le Bureau de garantie va l’apposer pour des pièces à moins de 800%.
Pour l’or, les poinçons de garantie sont :

  • Poinçon hippocampe : pour l’or massif. Généralement retrouvé sur un lingot d’or.
  • Poinçon aigle
  • Poinçon hibou
  • Poinçon coquille Saint-Jacques
  • Poinçon trèfle.

Notons que l’appellation carat n’est plus autorisée en France. Pour indiquer, par exemple, un bijou en or de 18K, les bijoutiers utilisent le terme « 750 millième ».

Pour la platine, il y a les poinçons : manchot empereur, tête de chien et Mascaron.

Outre ces poinçons de titre, imposés par la législation française, il y a ce qu’on appelle le poinçon de maître. C’est la signature de l’artisan, créateur du bijou. Il est en forme de losange horizontale avec les initiales du fabricant à l’intérieur.

Les poinçons d’autrefois à connaitre sont le poinçon jurande, le poinçon de charge et de décharge pour les impôts, le poinçon à tête de sanglier ou crabe.

Les traditions françaises et la table

L’argent a toujours fait partie des traditions de la table françaises. Le métal brillait sur les plus belles tables des empereurs, signe de noblesse et d’aisance. Dans l’art de la table à la française, pour mettre les couverts, les fourchettes, cuillères et couteaux sont mis de manière à ce que les poinçons argent soient visibles.

Dans la tradition française, il est de coutume d’offrir des couverts en argent massif dans certaines circonstances. C’est le cas lors d’un baptême. Le parrain offre une cuillère en argent à son filleul pour marquer que l’enfant est issu d’un milieu aisé et souhaite que ce statut perdure.

On offrait aussi une ménagère en argent massif comme cadeau de mariage. Le nombre de couverts déterminait la richesse de la famille. On pouvait voir des ménagères contenant plus de 100 pièces.